Un mariage au domaine de la mangue

Hellooooo,

On y croyait plus et pourtant, ça y est, la saison des mariages a enfin redémarré. Et quelle saison, ici on attends de couvrir pas moi de 25 mariages cette année, pour notre plus grand bonheur.Pour débuter cette saison (même si nous avions déjà eu la chance de couvrir pas mal de mariage civils), nous voici en direction (enfin plutôt Raphael) du domaine de la mangue. Un lieu que nous n’avions pas encore eu l’occasion de visiter, donc quoi de mieux que de commencer la saison ainsi.

Bon déjà qu’on se le dise,  cela fait un bien fou de retrouver le mariage en temps que tel. Revoir du monde, les prestataires, ressentir la joie, les larmes. Ici on est un peu addicts à tout cela, alors après une disette de quasiment 1 an et demi, comment dire? L e shoot a fait du bien ( t’as compris le double sens hein ? ou alors tu n’as plus l’habitude de mon humour un peu douteux) .  Bref, revenons à nos moutons. Histoire de reprendre sur les chapeaux de roues, voici un mariage avec de l’émotion à gogo, des robes de demoiselles d’honneur CANONS ( oui bon, on est toujours aussi accro au terracotta et ses dérivés, on se refait pas).

Ce qu’on retiens de ce mariage :

La robe ultra Canon de la mariée

Les robes de demoiselles d’honneur, mesdames le dress code, y a pas à dire, ça fait toujours son effet

Et enfin, les émotions, sachez vous, ça fait tellement du bien de voir des gens heureux

Bon et puis tout ça, ça fait tellement du bien qu’on va vous balancer beaucoup beaucoup de photos, tant les mariés sont souriants, beaux et pleins d’émotions.

 

Un mariage au domaine de la mangue

 

D’autres mariages ici

 

Add a comment...

Your email is never published or shared. Required fields are marked *

Mentoring – Formation pour photographes pro

Ce soir, nous allons parler de choses un peu différentes et pour cause, 2020 ( et un peu début 2021), a été l’année de notre première formation pour photographes pro. On en parlait depuis longtemps, sans vraiment savoir ce qu’on allait proposer concrètement, le Covid aidant, cela nous a permis de finaliser cette formation.  Il s’agissait donc d’un mentoring sur plusieurs mois ou nous avons suivi 7 photographes, d’Alsace ( et de Bougogne haha).

Vous allez surement me dire… oui et ? Ce qui nous intéresse ici, c’est le week-end de fin de formation ou nous avons réalisé un “faux mariage”, un shooting d’inspiration comme on dit dans le jargon. Cela faisait du bien de shooter pour s’amuser et apprendre tous ensemble. Et c’est donc un condensé de ce week-end que je souhaitais vous montrer ce soir, car les photos sont CANONS.

Un grand merci à toute l’équipe qui nous a accompagné dans ce projet :

Robe Debo Collection 

Fleurs : Atelier Julie Bihler

Mise en beauté : Julie Rose Poudre 

Costume : Blandin & Delloye 

Bijoux : Maison Sabben 

Wedding Cake : Lya & Syl

Videaste : RU2G 

 

Et nos modèles : Remy & Eglantine

Nous nous sommes retrouvés en mars, par un joli week end presque printanier ( après avoir tous, je vous rassure, pris un coton tige dans le nez) dans un joli chalet, seuls au monde.

Le samedi, nous avons été rejoint par toute l’équipe qui allait nous aider à mettre en place ce shooting. Et on peut dire que les stagiaires s’en sont donné à coeur joie

Si vous avez envie d’aller voir leur travail :

 

Fanny Rondi

Philippe Walther

ialine Photographie 

Virginie Rudolf 

Adrien Cara

Stéphanie Maier 

Les photos d’Alicia

Add a comment...

Your email is never published or shared. Required fields are marked *

Une séance grossesse en Provence, dans les Alpilles

Il a fallu du temps mais ça y ‘est, on peut ENFIN de nouveau bouger à travers la France pour rencontrer pleins de nouvelles personnes. Ce fut le cas il y’a quelques semaines, Lucile m’a contacté sur Instagram pour réaliser sa séance grossesse ( et nouveau-né) en Provence. A priori, ce n’était pas forcément gagné, puisque ces séances nécessitent un timing précis, mais avec un peu de chance, cela tombe exactement sur 2 dates ou je serais en Provence pour des mariages.

Nous avons donc réalisé cette séance grossesse au sud de Tarascon pour finir dans le massif des Alpilles en Provence au mois de mai. Quel bonheur de retrouver cette lumière dorée du Sud avec ce petit couple absolument adorable. J’avais pour l’occasion ramener plusieurs robes de ma nouvelles collection de robes de grossesse, vous pouvez en aperçevoir une sur la fin du shoot, la terracotta ( comme c’est étonnant qu’on ait choisi cette couleur hein).

A propos des robes de grossesse, elles sont disponibles pour toutes vos séances en extérieur, il suffit de me demander en amont pour que les prépare. Mais avant tout, elles sont destinées à une nouvelle offre que je lancerais pour le mois d’octobre, dont je vous parlerais d’ici quelques temps.

 

Une séance grossesse dans les Alpilles

séance grossesse Provenceséance grossesse Provenceséance grossesse Provenceséance grossesse ProvenceComment se passe une séance grossesse ? En Provence ou ailleurs ?

Les séances grossesse ont lieu au cours du 7ème mois, pour vous permettre d’être encore en forme pour la séance photo. Et c’est généralement à cette période que la courbe du ventre est la plus harmonieuse. Nous choisissons ensemble un lieu et nous partons à l’aventure ensemble, sous forme d’une balade. Les séance ont lieu généralement le soir en semaine sur la période mai – octobre pour essayer tant que faire se peut de bénéficier de la lumière du soir . Le reste de l’année, certains samedis peuvent être disponibles aussi si pas de mariages.

 

voir d’autres séances grossesse

 

séance grossesse Provenceséance grossesse Provenceséance grossesse Provence

Add a comment...

Your email is never published or shared. Required fields are marked *

Une séance nouveau-né en Alsace en studio

Hey, je n’étais plus là depuis un petit moment , mais ne vous inquiétez pas, je ne vous oublie pas. Je reviens aujourd’hui, avec une séance nouveau-né que j’ai réalisé il y quelques temps, lors d’une formation que j’ai donné à mon domicile.

Cette petite princesse venait à peine de naître et elle a été un modèle absolument parfait.

Une séance nouveau-né en Alsace, comment ça marche?

Le mieux c’est de prendre rendez-vous quelques mois à l’avance, car je ne prends qu’un nombre limité de bébés par mois. Je les reçois dans les 15 premiers jours de vie, pour m’assurer qu’ils dorment bien et se laissent manipuler sans soucis . La séance peut être assez longue car on s’adapte au rythme du bébé, entre change et la tétée.

Tous les accessoires que vous pouvez voir sur mes photos sont les miens, je les prête pendant les séances. Il est possible néanmoins que je ne possède plus tel ou tel accessoire lors de la vôtre, tout simplement, car je change assez souvent pour proposer une diversité dans mes prises de vues.

Vous voulez voir d’autres séances, il suffit de vous rendre sur ma page nouveau-né

Add a comment...

Your email is never published or shared. Required fields are marked *

une séance bébé assis dans le Haut-Rhin

Ca fait un moment que je ne vous ai plus montré ces petites bouilles trop mignonnes.

Depuis que je propose des séances bébé assis dans mon studio dans le haut-Rhin, j’ai le plaisir de revoir pleins de petits bébés trop mignons qui ont bien grandit depuis leur séance nouveau-né.

Une séance bébé assis, c’est le moyen d’avoir de jolis portraits de votre bébé qui grandit en peu de temps. En effet, dur dur d’avoir de la concentration pour bébé pendant plus de 20 minutes.  Mais c’st le temps suffisant pour s’assurer que bébé s’amuse dans toutes les petites tenues que vous pourrez retrouver au studio .

En début de séance, je vous montrerais toutes les tenues que j’ai à ma disposition, et nous choisirons en fonction des mises en scènes que j’ai prévu.

Pour info, aucune plante n’a été traumatisée … 🙂

 

Une séance bébé assis

Add a comment...

Your email is never published or shared. Required fields are marked *

Un mariage automnal au Moulin Bas en Alsace

Un mariage au Moulin bas en Alsace

On y croyait plus et pourtant, vous avez remarqué? On est un peu en manque de mariage par ici non ?

Aujourd’hui, j’ai décidé de vous raconter l’histoire de Sandra & Etienne, car qu’on se le dise …. Oui, on a couvert des mariages en 2020 hein… et des jolis mariages avec des super couples. En voilà l’un d’entre eux.

Nous avons rencontré Sandra & Etienne il y’a presque 2 ans maintenant. Un rendez-vous chez eux, à l’aise directement, au bout de 2 ou 3 heures de rendez-vous, nous voici promulgués photographes de leur mariage. Un mariage qui devait initialement avoir lieu le 6 juin 2020 au Domaine Saint-Loup, sans compter notre copain Coco qui a décidé de nous emmerdé. ( oui je deviens vulgaire quand on me parle de cette saleté). Ceci dit, nos amoureux n’ont pas flanché, retournement de situation à l’aide de leur super wedding planner qu’on ne présente plus : Christelle ( allez si on lui fait de la pub quand même), mariage repoussé au 2 octobre (période d’accalmie dans le haut-Rhin ça tombait bien) au moulin bas (on ne le présente plus non plus vu que c’est un peu mon QG).

Du printemps à l’automne

Quelques petits aménagements de saison ( pas pour nous déplaire, vous connaissez notre passion pour le terracotta et autres couleurs automnales en tout genre) et nous voici lancés dans cette jolie journée aux côtés de toute une équipe de folie directement issue du Salon Ô l’amour évidemment.  ils avaient d’abord prévu de garder la date initiale pour leur mariage civil, mais l’idée fut encore contrecarrée par les mesures (berk) donc tout s’est déroulé la même journée. On a donc fait les préparatifs en 2 temps puisque notre mariée avait 2 robes .

Le Moulin Bas : lieu incontournable pour votre mariage en Alsace

Passée je pense la déception de changer de domaine (c’est jamais évident de renoncer à un coup de coeur) nous voici dans ce domaine que nous connaissons bien pour y aller plusieurs fois par an.  Direction le fond du Sundgau, pour la suite des préparatifs et la cérémonie laïque. Ils avaient choisi de se découvrir en toute intimité pour un first look avant la cérémonie. Ils ont bien fait car le cocktail est passé à une vitesse, cela a permis de faire quelques photos de couple par anticipation. Mention spéciale au costume canonissime du marié ( oui bon vous avez compris qu’on fait une fixette sur les costumes de couleurs) mais le vert avec la cravate terracotta, ça envoie …

Une déco au millimètre

Avec Christelle on le sait, c’est toujours beau, et combiné aux jolies couleurs apportées par Julie Bihler, ça ne pouvait qu’être magnifique. l’automne pour les mariages, c’est quand même quelque chose ^^ on adore le bar à bretzel, car je dois le confesser, si y’a bien une chose qui me manque sur les mariages pas alsaciens, c’est bien les bretzels et les moricettes, vous pas ? moi je trouve que c’est un scandale .

Des photos de couple en fin de journée

 

Comme toujours, on clôture la journée avec quelques photos le soir avant l’effervescence de la soirée.

Alors, ça fait du bien non de prendre une bonne dose de love ?

Add a comment...

Your email is never published or shared. Required fields are marked *

Mariage & Covid, les alternatives existent

Ces deux mots qui ne font pas bon ménage, Mariage & Covid, comment envisager son mariage autrement ?

Encore un énième article sur les mariages pendant l’épidémie de la Covid, me direz-vous … oui & non …. Si je me permet de prendre la parole aujourd’hui et je l’ai d’ailleurs déjà fait par le passé, c’est parce que je sais … exactement de quoi je parle.

Je ne suis pas ici pour vous convaincre, je suis ici pour vous aider à trouver des solutions, à voir les choses sous un nouvel angle, à envisager un mariage autrement.

Vous n’êtes pas sans le savoir, avec mon amoureux, on s’est marié en 2020, nous sommes des mariés rescapés comme on les appelle et par deux fois, car nous avons fait le civil puis la cérémonie un autre jour. Nous ne sommes pas des Warriors comme on nous le dit souvent et nous sommes passés par tous les sentiments, et si aujourd’hui, je pense pouvoir apporter ma pierre à l’édifice, c’est parce que je me suis rendue compte que nous ne sommes pas les seuls …

Se marier pendant la Covid, cette idée saugrenue

Se marier en 2020, c’est passer par toutes les émotions… les choses qu’on pensait absolument impossibles, inadmissibles et qui, au fil du temps aujourd’hui, nous paraissent presque normale, malheureusement, chacun son interprétation. A commencer par le port du masque …. Vers mai – juin 2020, on a commencé à entendre parler du port du masque. Entre prestataire, on s’est bien sûr dit que personne, au grand personne, n’accepterais de se marier avec des masques et que clairement les photos avec les masques c’était pas envisageable. Personnellement, quand on a décidé de se marier en juillet 2020 civilement, le port du masque obligatoire est tombé quelques jours avant, plus question de repousser, on a fait avec … et puis , cette “pratique” imposée s’est démocratisée. Le port du masque à la mairie et à l’église à été fixé obligatoire et nos mariés ont décidé de faire avec.

Je vais utiliser aujourd’hui comme exemple un mariage que nous avons couvert à Strasbourg en novembre 2020 alors que les mariages étaient autorisés uniquement à 6 personnes. Pourquoi? Parce que je trouve que c’est un exemple parfait de résilience, et de comment se satisfaire d’une situation imparfaite pour en faire une jolie journée…  ces deux-là ont gardé leur date initiale pour faire uniquement le civil, comme bon nombre de nos mariés finalement qui ont choisi de scinder leur fête en deux. C’était notre premier mariage en si petit comité … et c’était absolument parfait. Tout a commencé par des préparatifs à domicile avec la famille qui habite son sur skype… une famille adorable qui a choisi de suivre l’événement de loin mais de se préparer à l’occasion, ils étaient tous dans les préparatifs comme nous et je dois le dire, étaient extrêmement élégants pour l’occasion.

Des préparatifs à domicile

Je l’ai souvent dit et je le répète, les préparatifs à domicile, ça reste toujours l’idéal en toute circonstance, du point de vue des photos et de l’ambiance alors pourquoi s’en priver. Souvent, quand on décide de faire un plus petit mariage, on a tendance à négliger certains aspects parce que “c’est un petit mariage” “on va faire ça vite fait” mais au contraire, privilégiez ces instants. Ils font partis intégrale du mariage et dans ces moments que l’on connait actuellement, autant profiter de chaque instant. Alors on s’aménage une vraie plage horaire dédiée et on profite. Petit mariage ou non, on peut soigner les détails. Ne vous privez pas de tout sous prétexte que ce n’était pas prévu comme cela. Au contraire, trouvez des alternatives et même, faites vous plaisir. Les mariages en petit comité, cela a un cout nettement inférieur sur quelques postes alors pourquoi ne pas se faire plaisir sur d’autres choses finalement (un bijou de cheveux un peu cher qui vous faisait de l’oeil, une jolie paire de chaussures).

Surtout on oublie pas de s’amuser

Un mariage autrement, c’est un mariage qui n’était pas comme vous l’aviez pensé au départ. Soit c’est un civil qui n’était pas prévu mais qu vous pouvez rendre ultra sympa en attendant de pouvoir fêter en des temps plus propices. Ou alors, c’est un mariage qui n’a plus les mêmes attributions (plus petit, à domicile etc). Alors oui, ce sont des concessions … certes. Mais là dedans, il ne faut pas oublier, qu’il faut que cela vous fasse plaisir . Alors il faut trouver le moyen de s’amuser, du positif dans les concessions ( si si cela existe).  Pourquoi je vous raconte tout ça ? Non, je n’ai pas des informations ultra perso du gouvernement, mais comme l’année dernière , en tant que bon prestataire, on se prépare à accompagner nos couples à travers les différentes restrictions qui pourraient arriver cette année (espérons que l’on soit bientôt tranquilles mais il faut mieux prévenir que guérir, vous croyez pas?). La restrictions la plus compliquée pour les mariés étant la réduction du nombre d’invités ( souvent à 30 si l’on se réfère à l’année dernière) autant anticiper ….

Alors évidemment, il y’a deux solutions : repousser encore …. mais je sais que bon nombre d’entre vous en ont assez … je le sais car je l’ai vécu et je n’ai même jamais envisager d’attendre 2021 pour dire … donc bon … certains ont d’autres projets ….  c’est là que tout se joue. Alors comment trouver du positif là dedans, vous qui ne vous imaginiez pas vous marier sans toute votre famille, qui aviez envie d’une big fête dans un domaine de fou ? Quel est l’intérêt d’ailleurs de conserver votre joli lieu ou certains de vos prestataires alors que vous ne serez que 30 ? Je vous donne mon point de vue là dessus, qui est le mien par rapport à MON mariage et qui n’engage que moi, je ferais d’ailleurs un article pour tout vous expliquer prochainement. A la fin, je voulais me marier, je voulais vivre la cérémonie laïque, et ce peu importe les contraintes mais je voulais quand même passer une belle journée et faire kiffer mes invités .

Sur le mariage en question, on ne s’est pas gêné pour :

Faire un first look dans les ruelles de Strasbourg désertes

Avoir une petite équipe mais tellement de fous rires

se balader dans les rues de Strasbourg avec des masques personnalisés et stylés

On ne néglige pas les photos de couple

Alors oui maintenant à la mairie on a le masque et c’est pas ouf, mais comme on s’est fait tout beau, on va se faire kiffer avec de jolies photos de couple le jour J, l’avantage, c’est qu’on a le temps alors autant en profiter. Et pendant ce temps, les invités préparent l’apéro et tout le monde est content.

N’oubliez pas de vous aimer

La pandémie nous prend tout, nous désillusionne, nous donne la nausée … mais avant tout le mariage c’est un moment heureux. Plutôt que de subir, prenez de la hauteur… et acceptez … Acceptez que ce ne sera pas exactement comme vous l’aviez imaginé. Acceptez que vous vivez une période unique et que vous aurez des choses à raconter à vos petits enfants. Acceptez que derrière un masque peut se cacher une émotion. Acceptez que malgré tout, c’est votre mariage et qu’il sera beau quoi qu’il arrive <3

 

En tout cas, soyez en sûrs, nous sommes là pour vous accompagner en tant que témoins privilégiés mais aussi en tant que rescapés qui savent exactement ce que vous vivez et qui veulent que vous traversiez cette épreuve le plus paisiblement possible.  A très vite, pour de nouvelles aventures <3

 

 

Add a comment...

Your email is never published or shared. Required fields are marked *

Séance photo : thalasso bain bébé

Aujourd’hui, je vous présente un nouveau concept : la Thalasso pour bébé.

J’avais découvert le compte de Gwendoline un peu par hasard sur Instagram suite à des clients qui avaient partagé leur expérience et quelle ne fut pas ma surprise et mon enthousiasme quand elle m’a proposé de réaliser un partenariat avec elle.

Loin de moi l’idée de vous expliquer correctement le magnifique travail qu’elle propose, elle le fera bien mieux que moi, mais j’ai été séduite par ce concept novateur qui propose un moment de détente pour bébé mais aussi pour les parents.

Le bain que Gwendoline propose, c’est ni plus ni moins qu’une reconstitution de l’état de votre bébé à l’intérieur de votre ventre, ainsi immergé, il se laisse aller à un état de plénitude qu’il est vraiment beau de regarder. Je vous conseille d’ailleurs de visiter son Instagram , ou vous pourrez apercevoir de temps à autre de petites vidéos. C’est tellement mignon à voir.

Alors, qu’est ce que je fais là me direz-vous?

Gwendoline propose des bons cadeau à offrir ou se faire offrir et certaines d’entre elles contiennent des séances photos à réaliser pendant le Bain Thalasso . Le but ? Profiter du moment avec son bébé et en même temps en garder un souvenir indélébile. Il s’agit d’une petite séance (comme vous en verrez en extraits ci dessous) et de quelques photos avec papa – maman à la fin du bain .

Dans tous les cas, j’avais à coeur de vous faire découvrir cela car avec ou sans photo, je trouve que c’est une idée de cadeau hyper originale qui fait du bien au bébé et aux parents.

Toutes les informations sur son site internet 

 

La Thalasso Bain à Delle

Add a comment...

Your email is never published or shared. Required fields are marked *

Faire photographier son bébé en Alsace

 

Faire photographier son bébé en Alsace, et partout ailleurs d’ailleurs, c’est devenu quelque chose de quasi automatique pour la plupart des jeunes parents. Mais ce n’est en aucun cas, un choix que l’on fait au hasard. Personnellement, quand j’ai eu mes enfants, c’était une pratique un peu moins répandue (ou alors je planais un peu, c’est pas impossible). Mais hors le photographe de la maternité, je ne connaissais pas de photographe qui pratiquait des photos de naissance. J’ai donc, comme beaucoup, acheter ces photos à la maternité, avec un résultat …. pour une somme ….. Pour Maxine, j’étais photographe depuis peu, j’ai réalisé les photos moi-même. Aujourd’hui, évidemment, ce serait complètement différent et je n’hésiterais pas à faire des kilomètres pour confier mon bébé à la photographe que j’adore. Mais …. ce n’est pas DU TOUT dans les projets ( je vous vois venir).

Comment choisir son photographe pour son bébé en Alsace ?

Loin de moi l’idée de vous faire un cours sur la photographie de bébé, je pense qu’avant tout, il y ‘a une histoire de style. Est ce que vous préférez les photos posées (comme celles que je pratique en studio) ou plutôt lifestyle à la maison ? C’es déjà un bon départ. Je commence à avoir tendance à préconiser le lifestyle pour les parents de plus d’un enfant, car souvent pour l’ainé le studio c’est un peu long. Après on s’adapte évidemment et chaque enfant est différent.

Ensuite, il y’a évidemment le style des photos ( notamment sur les photos posées). Vous l’aurez remarqué, ici, j’utilise des couleurs neutres, avec des petits accessoires, mais je ne suis pas fan, du tout rose, ou tout bleu, ni du flash, ce n’est pas mon univers et je préfère laisser mes collègues qui le réalisent très bien le faire. Ce pourquoi je vous conseille de bien regarder les blogs des photographes pour vous faire une idée : ici mon blog nouveau-né. Bine sûr, si vous avez une demande particulière, je peux m’adapter pour quelques photos, mais mon univers est ce qu’il est et c’est dans celui ci que je me sens le mieux et j’espère par la même occasion, si vus lisez ceci, qu’il vous plait à vous aussi.

 

Comment être sûr que mon photographe soit formé ?

Vous pouvez lui demandé des justificatifs, mais personnellement, on ne m’a jamais rien demandé. J’ai expliqué sur une page ici, comment j’étais arrivée à la photo de nouveau-né et que j’avais suivi plusieurs formations. J’exerce depuis 10 ans, et je sais manipuler un nouveau-né en toute sécurité. Mais je n’ai pas la prétention de dire que les autres ne savent pas faire ou que, parce qu’ils n’ont pas suivi de formations, ils ne doivent pas toucher votre bébé. Les formations nous apprennent à manipuler et à réaliser des poses en toute sécurité, certaines sont plus complexes que d’autres, et c’est aussi ce qui différencie un photographe de l’autre.  Regardez ce qui est important pour vous, les mises en scènes, si le bébé a l’air a l’aise, renseignez vous sur les conditions, sur le studio …. faites fonctionner le bouche à oreilles. J’entends trop souvent des clients revenir avec un deuxième me dire que pour le premier, ils ont eu froid dans le studio, que bébé n’était pas à l’aise. L’une des principale conditions pour faire du Posing, c’est déjà qu’il fasse chaud au studio. Renseignez-vous auprès de vos amis qui vous partageront leurs expériences.

 

Etre photographe de bébés en Alsace

Un photographe de nouveau-né, c’est quelqu’un qui a de la patience. Qui vous réserve un créneau horaire large pour s’adapter au rythme de votre bébé (allaitement, biberon, change). C’est quelqu’un qui va prendre soin de vous et de votre famille pendant un petit moment à qui vous pouvez laisser votre bébé dans les bras sans craintes. Le photographe de votre bébé c’est celui avec qui vous vous sentez bien <3

 

Add a comment...

Your email is never published or shared. Required fields are marked *

Une séance grossesse champêtre aux alentours de Belfort

Je sais ce que tu vas me dire, on est en hiver et il fait froid. Mais moi j’ai envie de partager du soleil, na .

C’était donc cet été avec cette jolie famille que j’avais rencontré sur un mariage près de Belfort.

On s’est donc retrouvé pour une séance grossesse aux alentours de Belfort justement, à la golden hour évidemment.

 

Vous voulez en savoir plus sur les tarifs c’est ici : pack grossesse nouveau né 

 

Une séance grossesse à Belfort

On me demande souvent comment choisir son lieu pour une séance grossesse? Mais en fait, on a rien besoin de particulier si ce n’est un espace dégagé ou l’on peut facilement circuler. Ici une étendue de champs a parfaitement fait l’affaire, d’autant plus que la lumière était au rendez-vous et tombait parfaitement (vous connaissez mon obsession pour cela maintenant)

 

Quand contacter son photographe pour une séance grossesse ?

Le mieux est dès le 3ème mois.  Après la première échographie. Ca vous laisse la possibilité de vraiment pouvoir choisir votre date, et desfois même d’avoir un samedi ( en hiver surtout). Sinon l’été les séances grossesse ont lieu le soir en semaine (pour la lumière évidemment haha)

une promenade en plein air

Et puis ? Rien de spécial . La séance c’est un peu comme une promenade …. on se balade, on joue, c’est ça qui rendent les poses naturelles. Je vous proposerais du mouvement et vous n’aurez à vous préoccuper de rien d’autre.  l séance peut se faire à deux ou en famille. La durée est d’environ 45 minutes. C’est court et long à la fois, mais cela suffit largement pour sortir avec de jolis portraits pour toute une vie .

Add a comment...

Your email is never published or shared. Required fields are marked *

Mdpix, Marie Dall'agnol

siret : 53785784900021

photographe de mariage, de famille et de nouveaux-né en Alsace, Bourgogne & Provence