Photographe de mariage en Alsace et partout ailleurs.

Aujourd’hui, j’avais envie de parler de mon métier de photographe de mariage, en Alsace bien sûr mais aussi partout ailleurs.

Je suis photographe depuis 8 ans maintenant avec très certainement, mais je n’ai pas compté, une centaine de mariages à mon actif. A mes débuts, je n’imaginais pas, à quel point, j’allais aimé photographier des mariages et surtout j’étais loin de penser, que ce métier, me ferait rencontrer tellement de personnes merveilleuses . Aujourd’hui, avant d’entamer la saison 2019 d’ici 3 semaines, j’avais envie de faire le point sur 7 saisons de mariages et mon évolution .

Mes débuts de photographe de mariage

En 2011, quand j’ai crée mon entreprise, je me suis rapidement dit que j’aimerais essayer de découvrir un mariage. Sans trop y croire, puisque n’ayant aucune image à montrer, cela s’avérait difficile d’imaginer un couple me faire confiance. Cependant très vite, une première future mariée m’a fait confiance (coucou Ludivine) malgré ma jeune expérience et mon gros bidon à l’époque. Afin de me former, j’ai décidé de trouver un photographe à accompagner pour apprendre et ne pas me louper . C’est là que j’ai rencontré Delphine Bernuzzi , qui a accepté de m’emmener et de m’apprendre les rudiments de la photographie de mariage. Je te l’ai déjà souvent dit mais merci Delphine, infiniment pour cette chance que tu m’as donné, je suis très contente de te compter aujourd’hui parmi mes amies. J’ai fait comme ça 2 ou 3 saisons de mariage ou je couvrais entre 4 et 12 évènements par année) et j’ai surtout découvert que j’adorais cela <3

Des rencontres inoubliables : en Alsace et à l’autre bout du monde

J’ai passé mes 3 premières années comme photographe à mi temps. Quand j’ai finalement lâché mon travail, j’ai eu le coup de fil qui a certainement changé ma vie . J’ai toujours aimé voyager et découvrir de nouveaux horizons. A mes débuts, l’Alsace me semblait grande et je découvrais de nouveaux endroits à chaque fois mais j’ai vite rêvé à aller plus loin. J’ai eu la chance de commencer à couvrir des mariages dans d’autres parties de la France grâce à des amies, Aix en Provence, Carcassonne. Mais le point de départ, a été ce coup de fil que j’ai eu dans ma voiture en Altkirch et Ballersdorf (ça vend du rêve hein ^^). Sachez que dans cette partie de la planète qu’on appelle le Sundgau pour les intimes, il y’avait (parce que oui maintenant ça va ^^) très peu de réseau, et à cet endroit précis, il n’y en avait …. PAS . Elle s’appelait Joanna, et elle vivait à Dubai …..  Nombreux sont ici, ceux qui ont suivi cette histoire, mais c’est ainsi, que 3 semaines plus tard, je m’envolais pour la première fois, en tant que photographe dans les Emirats. Trop peu de temps pour réaliser cette chance immense, 48 heures de folie, une amitié démesurée qui s’est crée, des heures de skype après le mariage, une grossesse, une naissance et la perte de mon amie Joanna, même pas 1 an après le mariage. Non, quand j’ai décidé d’être photographe, je n’étais pas préparée, à vivre le meilleur et le pire comme ils le disent dans les films. Mais desfois, même dans le pire, on se contente des souvenirs du meilleur, et heureusement, j’ai des photos pour cela <3

 

Des expériences de vie uniques

Je fais environ 20 mariages par an et je ne me lasse JAMAIS . Souvent, on me demande pourquoi j’en fais autant, certains se diront que c’est pour gagner ma vie. Comme toute personne normalement constituée, j’ai des factures à payer, et pour cela évidemment dans l’idéal, j’ai un minimum de mariages à assurer dans l’année, mais pas que …. Photographier des mariages, pour moi, aujourd’hui, c’est une aventure que je vis chaque samedi (ou autre jour desfois…) . Cela me permet de rencontrer de nouvelles personnes qui desfois deviennent des amis . Je rencontre des familles qui m’accueillent chez eux comme si j’en faisais partie. Je partage des repas ( et des fous rires) avec de parfaits inconnus … je partage des moments de vie, qui n’existeront plus et je me nourris de tout cela chaque semaine. Tant et si bien, que finalement, quand la saison s’arrête, très vite, cela me manque. Ce trop plein de joies et d’émotions, ces pleurs, ces fous rires, je crois que je suis accro <3

En Alsace et partout ailleurs

Et bien sur, en tant que photographe, j’ai des rêves, des choses que j’aimerais absolument voir et des reportages que j’aimerais faire par dessus tout . Très vite, j’ai admiré toutes ces personnes qui pouvaient voyager dans leur métier . Avec Dubai, j’ai compris que c’était possible. Seulement, cela demande du travail et de l’investissement, et j’ai donc décidé que un jour j’y arriverais.  C’est ainsi que l’année d’après, je me suis retrouvée sur un mariage à l’Île Maurice (malade comme un chien mais quand même^^). J’avais aussi en tête ces rêves de jolies mariages en Provence, de décoration champêtre . Et oui, comme les petites filles je regarde les blogs de mariages mais au delà de rêver du mien, je me dis surtout “là j’irais bien shooté”. J’ai donc dans le coin de ma tête quelques rêves à assouvir, certains devraient se réaliser prochainement et je travaille encore sur les autres.

Le maître mot : le travail et la passion . Je reste persuadée qu’on ne peut pas être un bon photographe de mariage si on est pas passionné par ça, du moins sur la longueur. il faut aimer la vie, il faut aimer les gens.  Desfois, quand dans notre propre vie, ce n’est pas facile, notre métier paraît dur …. parce que on ne peut pas se laisser aller à nos propres ressentis, et bien desfois, mon métier m’a sauvé . Aujourd’hui, je peux dire clairement qu’il me transcende, car j’ai trouvé la personne avec qui partager pleinement cette passion . Et depuis, je travaille encore plus intensément, pour vous proposer des reportages plus vivants, plus complets . Pour vous faire vivre une réelle expérience. J’ai découvert que quand on veut, on peut. Rien est impossible et aujourd’hui, j’y crois plus que jamais .

Et tout ce texte m’a finalement donné envie de vous montré

Et tout ce texte m’a finalement donné envie de vous montrer un peu l’évolution de mon travail en 7 ans … (pas tout à fait car je n’ai remonté mes archives que jusque 2014 mais quand meme^^)

 

2014

2015

2016

20172018

Si tu as envie de passer ta journée avec une photographe fun, sans prise de tête ou tu as juste à profiter, tu es définitivement au bon endroit 🙂

n’hésitez pas à me contacter

 

Add a comment...

Your email is never published or shared. Required fields are marked *

Mdpix, Marie Dall'agnol

siret : 53785784900021

photographe de mariage, de famille et de nouveaux-né en Alsace, Bourgogne & Provence