Mariage & Covid, les alternatives existent

Ces deux mots qui ne font pas bon ménage, Mariage & Covid, comment envisager son mariage autrement ?

Encore un énième article sur les mariages pendant l’épidémie de la Covid, me direz-vous … oui & non …. Si je me permet de prendre la parole aujourd’hui et je l’ai d’ailleurs déjà fait par le passé, c’est parce que je sais … exactement de quoi je parle.

Je ne suis pas ici pour vous convaincre, je suis ici pour vous aider à trouver des solutions, à voir les choses sous un nouvel angle, à envisager un mariage autrement.

Vous n’êtes pas sans le savoir, avec mon amoureux, on s’est marié en 2020, nous sommes des mariés rescapés comme on les appelle et par deux fois, car nous avons fait le civil puis la cérémonie un autre jour. Nous ne sommes pas des Warriors comme on nous le dit souvent et nous sommes passés par tous les sentiments, et si aujourd’hui, je pense pouvoir apporter ma pierre à l’édifice, c’est parce que je me suis rendue compte que nous ne sommes pas les seuls …

Se marier pendant la Covid, cette idée saugrenue

Se marier en 2020, c’est passer par toutes les émotions… les choses qu’on pensait absolument impossibles, inadmissibles et qui, au fil du temps aujourd’hui, nous paraissent presque normale, malheureusement, chacun son interprétation. A commencer par le port du masque …. Vers mai – juin 2020, on a commencé à entendre parler du port du masque. Entre prestataire, on s’est bien sûr dit que personne, au grand personne, n’accepterais de se marier avec des masques et que clairement les photos avec les masques c’était pas envisageable. Personnellement, quand on a décidé de se marier en juillet 2020 civilement, le port du masque obligatoire est tombé quelques jours avant, plus question de repousser, on a fait avec … et puis , cette “pratique” imposée s’est démocratisée. Le port du masque à la mairie et à l’église à été fixé obligatoire et nos mariés ont décidé de faire avec.

Je vais utiliser aujourd’hui comme exemple un mariage que nous avons couvert à Strasbourg en novembre 2020 alors que les mariages étaient autorisés uniquement à 6 personnes. Pourquoi? Parce que je trouve que c’est un exemple parfait de résilience, et de comment se satisfaire d’une situation imparfaite pour en faire une jolie journée…  ces deux-là ont gardé leur date initiale pour faire uniquement le civil, comme bon nombre de nos mariés finalement qui ont choisi de scinder leur fête en deux. C’était notre premier mariage en si petit comité … et c’était absolument parfait. Tout a commencé par des préparatifs à domicile avec la famille qui habite son sur skype… une famille adorable qui a choisi de suivre l’événement de loin mais de se préparer à l’occasion, ils étaient tous dans les préparatifs comme nous et je dois le dire, étaient extrêmement élégants pour l’occasion.

Des préparatifs à domicile

Je l’ai souvent dit et je le répète, les préparatifs à domicile, ça reste toujours l’idéal en toute circonstance, du point de vue des photos et de l’ambiance alors pourquoi s’en priver. Souvent, quand on décide de faire un plus petit mariage, on a tendance à négliger certains aspects parce que “c’est un petit mariage” “on va faire ça vite fait” mais au contraire, privilégiez ces instants. Ils font partis intégrale du mariage et dans ces moments que l’on connait actuellement, autant profiter de chaque instant. Alors on s’aménage une vraie plage horaire dédiée et on profite. Petit mariage ou non, on peut soigner les détails. Ne vous privez pas de tout sous prétexte que ce n’était pas prévu comme cela. Au contraire, trouvez des alternatives et même, faites vous plaisir. Les mariages en petit comité, cela a un cout nettement inférieur sur quelques postes alors pourquoi ne pas se faire plaisir sur d’autres choses finalement (un bijou de cheveux un peu cher qui vous faisait de l’oeil, une jolie paire de chaussures).

Surtout on oublie pas de s’amuser

Un mariage autrement, c’est un mariage qui n’était pas comme vous l’aviez pensé au départ. Soit c’est un civil qui n’était pas prévu mais qu vous pouvez rendre ultra sympa en attendant de pouvoir fêter en des temps plus propices. Ou alors, c’est un mariage qui n’a plus les mêmes attributions (plus petit, à domicile etc). Alors oui, ce sont des concessions … certes. Mais là dedans, il ne faut pas oublier, qu’il faut que cela vous fasse plaisir . Alors il faut trouver le moyen de s’amuser, du positif dans les concessions ( si si cela existe).  Pourquoi je vous raconte tout ça ? Non, je n’ai pas des informations ultra perso du gouvernement, mais comme l’année dernière , en tant que bon prestataire, on se prépare à accompagner nos couples à travers les différentes restrictions qui pourraient arriver cette année (espérons que l’on soit bientôt tranquilles mais il faut mieux prévenir que guérir, vous croyez pas?). La restrictions la plus compliquée pour les mariés étant la réduction du nombre d’invités ( souvent à 30 si l’on se réfère à l’année dernière) autant anticiper ….

Alors évidemment, il y’a deux solutions : repousser encore …. mais je sais que bon nombre d’entre vous en ont assez … je le sais car je l’ai vécu et je n’ai même jamais envisager d’attendre 2021 pour dire … donc bon … certains ont d’autres projets ….  c’est là que tout se joue. Alors comment trouver du positif là dedans, vous qui ne vous imaginiez pas vous marier sans toute votre famille, qui aviez envie d’une big fête dans un domaine de fou ? Quel est l’intérêt d’ailleurs de conserver votre joli lieu ou certains de vos prestataires alors que vous ne serez que 30 ? Je vous donne mon point de vue là dessus, qui est le mien par rapport à MON mariage et qui n’engage que moi, je ferais d’ailleurs un article pour tout vous expliquer prochainement. A la fin, je voulais me marier, je voulais vivre la cérémonie laïque, et ce peu importe les contraintes mais je voulais quand même passer une belle journée et faire kiffer mes invités .

Sur le mariage en question, on ne s’est pas gêné pour :

Faire un first look dans les ruelles de Strasbourg désertes

Avoir une petite équipe mais tellement de fous rires

se balader dans les rues de Strasbourg avec des masques personnalisés et stylés

On ne néglige pas les photos de couple

Alors oui maintenant à la mairie on a le masque et c’est pas ouf, mais comme on s’est fait tout beau, on va se faire kiffer avec de jolies photos de couple le jour J, l’avantage, c’est qu’on a le temps alors autant en profiter. Et pendant ce temps, les invités préparent l’apéro et tout le monde est content.

N’oubliez pas de vous aimer

La pandémie nous prend tout, nous désillusionne, nous donne la nausée … mais avant tout le mariage c’est un moment heureux. Plutôt que de subir, prenez de la hauteur… et acceptez … Acceptez que ce ne sera pas exactement comme vous l’aviez imaginé. Acceptez que vous vivez une période unique et que vous aurez des choses à raconter à vos petits enfants. Acceptez que derrière un masque peut se cacher une émotion. Acceptez que malgré tout, c’est votre mariage et qu’il sera beau quoi qu’il arrive <3

 

En tout cas, soyez en sûrs, nous sommes là pour vous accompagner en tant que témoins privilégiés mais aussi en tant que rescapés qui savent exactement ce que vous vivez et qui veulent que vous traversiez cette épreuve le plus paisiblement possible.  A très vite, pour de nouvelles aventures <3

 

 

Add a comment...

Your email is never published or shared. Required fields are marked *

Mdpix, Marie Dall'agnol

siret : 53785784900021

photographe de mariage, de famille et de nouveaux-né en Alsace, Bourgogne & Provence